EDITO
Musique !

Publié le 18.08.2016 par Clotilde Roussel - Directrice de la rédaction

La musique, définie par le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) comme la combinaison harmonieuse ou expressive de sons, offre un large spectre d’interprétation. Musiquer permet de se façonner, mais aussi de cultiver et d’entretenir une matrice relationnelle et cognitive. Subie ou savourée, la musique se partage dans une partition subjective, sensorielle et sensible sans réelle frontière sociale selon Anthony Pecqueux.

Nathalie Kowalczyk, chargée de transfert de connaissances à Roscoff et chanteuse du groupe Tungs10

À l’écoute des talents, le CAES soutient et encourage la découverte, la pratique et la voie musicable, à tous les niveaux et pour tous les âges, aussi bien dans les Clas que dans ses villages de vacances. La musique se vit et se goûte à plusieurs lors du Concert annuel ouvert à tous organisé à Paris, lors des ateliers de chants collectifs, au sein des chorales ou du Big Band CNRS de Marseille, lors de la Semaine musicale d’Aussois ou dans les laboratoires vocaux pendant la semaine du Festival d’Oléron. Pour paraphraser Nelly Lacoudre, vice-présidente du Clas de Vity-Thiais : Chacun son style, chacun son accord.

Gimmick, vertu, loisir ou objet de recherche, la musique – qu’elle soit classique, “métallique”, acoustique, numérique, électrique, diabolique – demeure publique et bénéfique, voire énigmatique. Physicien au CNRS et compositeur, Jean-Claude Risset a su concilier et harmoniser passion, expérimentation et recherche sur les sons.

Qu’elle soit intérieure, de film, de chambre, poésie de l’âme, muse ou acte militant, la musique résonne au cœur du CAES, qui prend note de vos envies, cherche les clefs pour les réaliser, profite des pauses pour composer…