“CNRS-Aussois c’est parfait”

Publié le 27.09.2017 par Auteur Générique

Aron Michalowicz, Mika pour ceux qui l’ont connu au CAES, raconte comment le terrain a été choisi et comment les fonds pour l’acquérir ont été donnés par le CNRS.

“On est arrivé au bon moment. Le CAES cherchait un endroit pour les vacances. On avait prospecté et on hésitait entre mer et montagne. Il se trouve que je connaissais bien Aussois, depuis longtemps. Mais jamais je n’aurais osé envisager ce lieu, car il n’y avait rien à Aussois. Et puis, j’ai appris par hasard qu’un terrain remembré avait été proposé à un organisme, un comité d’entreprise, et que celui-ci n’avait plus les moyens de l’acquérir. Je me suis précipité sur place pour essayer de l’avoir. J’avais lu dans des textes officiels de certaines administrations que le développement de cette région était une priorité. Quand nous avons proposé notre candidature, ils ont dit : “CNRS-Aussois, c’est parfait”. Je ne savais pas à l’époque pourquoi nous avions obtenu aussi facilement des crédits. En fait, le CNRS a reçu un ordre supérieur et les fonds ont été débloqués…”

Extrait de l’interview de Aron Michalowicz, ancien président du CAES, réalisée par Laurent Mandeix en 2007 à l’occasion du quarantenaire du CPL.

Les autres articles du dossier :