Centre Paul-Langevin : rayonnement international à travers les colloques

Publié le 01.01.2018 par Clotilde Roussel - Directrice de la rédaction

Village de vacances, le Centre Paul-Langevin d’Aussois est aussi un lieu de colloque. L’occasion de sympathiser entre collègues… et d’y dénicher des idées inattendues.

Jacques Ducloy, auteur des cartes ci-dessous, a consacré toute sa carrière à s’efforcer de valoriser les résultats de la recherche, en la propageant, par tous les moyens et sous toutes ses formes, auprès des partenaires de la recherche, notamment industriels, mais aussi du grand public. Dans les années 1980, il crée l’Agence Nationale du Logiciel (ANL), chargée de la dissémination des logiciels issus de la recherche publique. Il est nommé directeur de ce groupement scientifique du CNRS, en partenariat avec l’INRIA, le CNET, l’Agence de l’informatique et le ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. En 1988, il dirige le département Informatique puis Recherche et produits nouveaux de l’Institut National de l’Information Scientifique et Technique (INIST) du CNRS. Il y défend des projets pour humaniser les services et les pratiques autour de la connaissance scientifique, avec une stratégie de travail en réseaux… parfois en contradiction avec la vision “hexagonale” dominante dans la gouvernance de l’enseignement supérieur et de la recherche. À 70 ans, désormais retraité, Jacques Ducloy porte la responsabilité du projet LorExplor, au Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (LORIA). Il y explore de nouvelles pratiques d’édition scientifique faisant largement appel à l’analyse de gigantesques corpus d’informations, comme ISTEX (1), et à l’écriture hypertextuelle.

Jacques Ducloy, © Bernard Poty

Inspirant Centre Paul-Langevin

Jacques Ducloy fréquente le Centre Paul-Langevin (CPL) d’Aussois depuis une trentaine d’années pour ses loisirs et il regrette de n’y être jamais allé pour des raisons professionnelles, dans le cadre d’un colloque. Car il trouve ce lieu convivial particulièrement adapté à des réunions scientifiques. La pratique sportive, les balades informelles et un climat détendu sont autant d’atouts pour des échanges fructueux, estime-t-il. Son idée de réaliser des cartes illustrant le rayonnement international du CPL y est née un soir, de retour d’une promenade avec des collègues devenus des amis. À l’apéritif, l’un d’eux raconte son expérience de géologue au Sahara, dans des mines d’uranium où l’on utilisait d’énormes masses d’eau et des nappes de déchets, donc une eau hyperpolluée contenant des poisons. Pour tenter de les identifier, il propose d’utiliser ISTEX. La réponse n’a toujours pas été trouvée. Mais de cette histoire a surgi une idée : illustrer l’aura internationale du CPL à travers le nombre de fois qu’il est cité dans les publications scientifiques. Ne restait plus qu’à la concrétiser.

 

Témoignages

Olivier Lequin

Président du Groupe Français des Peptides et des Protéines (GFPP)

C’est une longue tradition d’organiser nos rencontres bisannuelles à Aussois. Notre congrès réunit près de 200 chercheurs académiques et industriels de champs disciplinaires variés, aux frontières de la chimie, de
la biologie et de la biophysique. Le Centre Paul-Langevin est idéal pour notre manifestation. Nous sommes sûrs de n’avoir aucune mauvaise surprise. La convivialité, les prestations offertes, le professionnalisme du personnel, son accueil chaleureux, la logistique adaptée avec, notamment, une salle de conférence de grande qualité sont des critères auxquels nous sommes très sensibles. L’aménagement des horaires dans l’après-midi a permis aux participants de se relaxer en pratiquant des sports de neige ou tout simplement en admirant le superbe paysage qu’offre la terrasse. Lorsqu’on est plus détendu, on est plus enclin à échanger !

 


Pascale Petit

Maître de conférences en économie à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, organisatrice de colloques

Chaque année, nous organisons une école thématique d’une semaine labellisée par le CNRS sur l’évaluation des politiques publiques. Cette rencontre, en partenariat avec la Fédération travail emploi politiques publiques du CNRS, les laboratoires ERUDITE de l’université Paris-Est et GAINS de l’Université du Maine, a lieu à la même période. Le déroulement de cet événement au Centre Paul-Langevin favorise les échanges entre les chercheurs grâce aux activités extracolloques telles que le ski, les balades ou la visite du village d’Aussois. Des enquêtes de satisfaction que nous menons à la suite de chaque édition, il ressort une satisfaction particulière des participants pour le côté familial du lieu, sa logique de proximité. Autant d’éléments qui font que notre école est devenue chaque année un rendez-vous attendu.


Notes

1. Accès en ligne aux collections rétrospectives de la littérature scientifique.


Les autres articles du dossier :