Un récit de confinement en photos décalées !

Publié le 03.06.2020 par Clémence Mermillod

Dans la série, les agents ont du talent, voici le récit photographique complétement décalé de Mathieu Bahin, agent du CNRS. Avec sa famille, ils ont capturé chaque jour de confinement. Plongée dans un gros délire familial.

En confinement, nous sommes nombreux à avoir trouvé moult occupations pour tuer le temps : yoga, pâtisserie, fitness, peinture, grand nettoyage jusque derrière le frigo ou jardinage ont été le sel de nos journées. La famille Bahin a eu l’idée de capturer chaque jour cette inventivité pour s’occuper. Et puis très vite, se prenant au jeu, c’est devenu un délire complet faisant participer avec enthousiasme toute la famille !

Une aventure familiale que Mathieu, agent du CNRS, a eu la gentillesse de partager avec CAES MAG. Il faut dire qu’il ne nous est pas tout à fait inconnu. Sa créativité a déjà été distinguée à plusieurs reprises lors du concours Imagemo, le concours de création annuel du CAES du CNRS.

Nous lui avons posé quelques questions pour voir comment lui et sa famille s’étaient embarqués dans ce projet plein de fantaisie.

Comment ce projet familial s’est mis en place ?
Mathieu Bahin. « Mon père fait de la photo en amateur, et puis, depuis quelques mois, comme il est à la retraite, il a eu plus de temps pour s’y consacrer. Je suis arrivé le dernier en confinement dans la maison de mes parents. Mon père et ma soeur avaient déjà fait une photo. Je me suis greffé et puis on s’est dit que nous pourrions faire cela chaque jour ! »

On a le sentiment que plus les jours passent, plus la créativité est débridée !
« Ah oui ! Tous les jours, il fallait trouver quelque chose de différent pour ne pas se répéter. On devait se creuser la tête. Donc tout naturellement nous avons commencé à faire des poses plus élaborées, des mises en scène avec ce que nous avions sous la main ! »

Cela vous a donné envie de créer d’autres projets familiaux ?
« Pas de projet pour l’instant mais cela ne saurait tarder ! On a une bonne ambiance dans la famille ! »

Une question nous taraude : comment vont vos cheveux en cette fin de confinement ?
« Ah ! Cela repousse ! Mais doucement, trop doucement ! Honnêtement, je ne pensais pas ressortir de confinement avec cette coupe là (rires) ! »

Si pour vous aussi le confinement a été propice à l’inspiration, n’hésitez pas à partager vos créations avec CAES MAG !